Forum Guelmois Anti Toxicomanie

ADMINISTRE PAR ASSOCIATION SAFA POUR LA LUTTE CONTRE LA TOXICOMANIE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 IDEES FAUSSES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El Guelmi
Admin


Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: IDEES FAUSSES   Ven 20 Avr - 20:36

IDEES FAUSSES

Le Cannabis, ‘Drogue Douce’ - Faux
Les drogues ne sont pas ‘douces’ ou ‘dures’. Elles sont plus ou moins nocives, aux effets plus ou moins rapides. ‘Doux’ est un terme marketing, non scientifique.
Le Delta 9 Hydro Cannabinol est la molécule toxique du cannabis qui en comporte des proportions plus ou moins grandes suivant ses variétés et ses modes d’extraction.
La résine est fréquemment utilisée en mélange avec du tabac pour fumer un ‘joint’.

Le cannabis, moins dangereux que le tabac - Faux
Le tabac est un produit dangereux pour la santé avec, pour sanction, des cancers ou des maladies cardio-vasculaires.
Les risques cancérigènes sont deux à trois fois supérieurs avec le haschich.
De surcroît, le cannabis altère le traitement de l’information par le cerveau d’où une déstructuration de la personnalité et des troubles du comportement, ce que le tabac ne provoque pas.

Le cannabis, moins nocif que l’alcool - Faux
L’alcool est aussi une drogue, mais qui a une durée de vie de six heures dans le sang. L’élimination du cannabis est beaucoup plus longue.
Quatre jours après avoir fumé un ‘joint’, 50% du produit se trouve encore dans l’organisme. Au bout de 8 jours, il en reste 25%.
Cela signifie qu’un fumeur régulier (1 joint ou 2 par semaine) accumule le produit qui se stocke dans les tissus, y compris dans le cerveau.
Ceci explique que 14 à 17% des accidents de la route des jeunes de 18 à 25 ans sont dus à l’ivresse cannabinique, plus forte que celle de l’alcool.

Le cannabis a des vertus médicales - Faux
En Algerie, le cannabis, est classé comme stupéfiant dénué de tout intérêt médical et il est interdit de le prescrire.

Toutes les études menées jusqu'à maintenant montrent que les effets "bénéfiques" du cannabis pour soigner des maladies sont compensés par de nombreux effets négatifs, et qu'ils sont plus facilement obtenus par d'autres médicaments déjà dans le commerce.

Plusieurs pays admettent la prescription de cannabis à usage médical ou de médicaments issus du cannabis, ces prescriptions étant très strictement encadrées, mais ce n'est qu'une tolérance souvent remise en cause comme actuellement aux Etats-Unis où ils sont autorisés par onze états, mais interdits par les autres états ainsi qu'au niveau fédéral.
Le 6 juin 2005 la cour suprême des Etats-Unis a rendu un arrêt qui interdit l'usage du cannabis à des fins médicales dans ces onze états, le gouvernement fédéral dénie toute valeur médicale à cette drogue.

Toxicomanie, le rôle du produit est secondaire - Faux
L’action physique du produit toxique sur les récepteurs des cellules cérébrales provoque le dérèglement des fonctions cérébrales et les troubles comportementaux qui suivent :
· Troubles du psychisme
· Diminution des facultés intellectuelles et des réflexes psychomoteurs
· Désintérêt et Désocialisation

Ces troubles sont les conséquences de la prise de produit et cessent avec l’arrêt de la prise du produit.

Les jeunes ont tellement de problèmes, qu’il n’est pas étonnant qu’ils se drogue - Faux
Si toutes les personnes qui ont des difficultés se droguaient, le monde entier serait toxicomane !
La plupart des adultes et des adolescents savent bien que les drogues ne vont pas les aider à résoudre leurs problèmes.
Un jeune qui a appris à affronter ses problèmes, au besoin avec le soutien de son entourage, parents ou amis, ne cherchera pas à utiliser les drogues pour fuir. Les situations qui paraissent lourdes, sans issue, seront vécues comme un défi à dépasser et non comme une menace insurmontable.

L'ecstasy ne présente pas de risques si elle est contrôlée par des médecins - Faux
L'ecstasy, même contrôlée par des médecins est dangereuse. Nous connaissons plusieurs cas de personnes décédées avec de l'ecstasy pure.

Certains estiment que l'on ne peut pas lutter contre la drogue, et qu'il faut gérer "les risques" et faire avec elle, plutôt que de lutter contre elle.

Il est scandaleux de voir, dans les raves parties, des médecins ou d'autres intervenants tester la qualité des produits et laisser consommer des cachets d'ecstasy. Cela revient à dire ou tout au moins peut être compris comme "défoncez-vous si vous voulez, mais utilisez de bons produits !"

Le fait d'accepter de tester les drogues sans s'opposer à leur consommation est souvent perçu par les usagers comme une sorte de "permis de se droguer". Par rapport à la loi qui interdit strictement l'usage de ces drogues, le message est forcément ambigu.

Comment être réceptif aux avertissements concernant le danger des drogues quand on vient d'avaler un cachet d'ecstasy testé par un médecin ?

La légalisation du cannabis et des drogues, c'est la fin des trafiquants - Faux
Contrairement à ce que pense Malek Boutih la légalisation du cannabis ne marquerait pas la fin des trafiquants.

Les trafiquants au lieu d’être montré du doigt deviendront d’honnêtes négociants et des patrons de multinationales prospères au même titre que les alcooliers ou les vendeurs de cigarettes.

Ils pourront vendre leurs produits à un prix plus bas et multiplier leur clientèle par 3 ou 4 s’assurant ainsi des bénéfices plus importants sans risque.

Est-ce que la fin de la prohibition de l'alcool aux Etats-Unis a marqué la fin de la mafia?

Qui domine les coffee-shop en Hollande?

Personne n’a encore suggéré qu’il faudrait rendre les drogues accessibles aux enfants, mais ceux qui prônent la légalisation des drogues, pensant qu’elles seraient moins tentantes pour les jeunes, ne se rendent pas compte qu’elles leur deviendraient de ce fait plus accessibles.

La légalisation amènerait de fait à une escalade de la consommation des drogues et à une augmentation des risques, dépendances et dégâts engendrés.

Quand au gâchis de dizaine de milliers de jeunes, on laissera aux familles le soin de les pleurer.

Le cannabis est légalisé dans plusieurs pays d'Europe - Faux
Il faut bien faire la différence entre "légalisé", c'est à dire autorisé par la loi et "dépénalisé" qui signifie interdit par la loi mais non poursuivi et ne faisant pas l'objet de sanctions.

Le cannabis reste prohibé dans tous les pays d’Europe. Cependant, dans certains pays, l’usage ou la détention d’une petite quantité ne sont pas sanctionnés pénalement, ils sont "dépénalisés" (Espagne, Pays-Bas, Portugal, Italie, Belgique Suisse). Dans la plupart de ces pays, l’usage en public est puni par une sanction administrative.

Au Danemark, la loi entrée en vigueur le 1er juillet 2004 prévoit une tolérance zéro à l'encontre des fumeurs de cannabis ou consommateurs d'ecstasy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://safa.superforum.fr
 
IDEES FAUSSES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les fausses apparitions a Anguera(Brésil):Pedro Régis
» Pandémie de fausses révéaltions.
» flp et fausses-routes?
» quelques idees danse :
» Fausses fiches de pays

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Guelmois Anti Toxicomanie :: RUBRIQUES :: Définition-
Sauter vers: