Forum Guelmois Anti Toxicomanie

ADMINISTRE PAR ASSOCIATION SAFA POUR LA LUTTE CONTRE LA TOXICOMANIE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Publication. Dernier livre de Aziz Chouaki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El Guelmi
Admin


Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Publication. Dernier livre de Aziz Chouaki   Jeu 25 Oct - 3:39

Publication. Dernier livre de Aziz Chouaki
Arobase selon Shakespeare

Le dernier livre de Aziz Chouaki, Arobase, est une chevauchée urbaine débridée. Tous ses personnages courent vers une fin attendue, connue depuis des siècles, sous l’œil vigilant de William. Oui, Shakespeare veille toujours.

Ce n’est un secret pour personne : Aziz Chouaki est le meilleur écrivain algérien de ces dernières années. Son écriture, nerveuse, souvent à la limite de la rupture, n’a rien à envier à la tchatche algéroise. Son français est foisonnant, ironique, complice. Il a la richesse mordante de l’Algérois de Belcourt. Aziz Chouaki dompte la langue française en lui donnant tout l’humour du sud de la Méditerranée. On est loin de l’académisme qui plombe la littérature nord-africaine. Arobase (éditions Balland) est une chevauchée urbaine. L’auteur plonge dans son milieu de prédilection : le théâtre. Son personnage principal, Arobase, de l’arabe arbâ (le quart), 1100 à sa naissance, décide d’adopter Othello de Shakespeare, version rollers et rockn’ roll. Sous l’œil vigilant de William. Aziz Chouaki lâche dans Paris réinventé une dizaine de personnages hagards, blessés, joyeux, perdus. Fragiles et tenaces. Exils intérieurs. Sexe, drogue et théâtre. Paris, donc. Paris refuge, Paris enfer. Et aussi Paris passions. Car le livre de Chouaki ne parle que de ça : sexe, drogue et théâtre. Comme dans Othello de Shakespeare, moins la drogue, ou alors autrement. De la vie et de la mort. De la passion qui redonne vie, et qui mène à la mort. Aimer à mourir. Aimer pour ne pas mourir. Avec beaucoup d’originalité, l’auteur de l’exubérant L’Etoile d’Alger fait croiser des destins et crée un monde agité, à la Hanif Kureishi. Multitude de solitudes. Arobase est un livre fluide, nerveux, saccadé. Il se lit vite, très vite. En prenant énormément de plaisir. Bonne nouvelle : Aziz Chouaki s’est (presque) détaché de l’Algérie, même si son personnage Farid nous rappelle l’émouvant sosie de Tak. Même parcours : musique, came, religion. Ne boudez pas le plaisir de lire un roman chatoyant, où l’humour se mêle au drame, où l’ironie se cache derrière l’indifférence. Et aussi pour le bonheur de découvrir une verve algéroise, à Paris.

Rémi Yacine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://safa.superforum.fr
 
Publication. Dernier livre de Aziz Chouaki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dernier livre du Père François Brune
» Le dernier Livre du docteur Charbonnier
» Le dernier livre de cléa
» Dernier livre du pere Gabriel Amorth:Confessions ou mémoire d'un exorciste
» Le dernier livre de Patricia Daré "N'ayez pas peur de la vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Guelmois Anti Toxicomanie :: RUBRIQUES :: MEDIAS ET TOXICOMANIE :: El Watan 2004 :: OCTOBRE 2004-
Sauter vers: