Forum Guelmois Anti Toxicomanie

ADMINISTRE PAR ASSOCIATION SAFA POUR LA LUTTE CONTRE LA TOXICOMANIE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une nuit avec des gendarmes à Alger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El Guelmi
Admin


Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Une nuit avec des gendarmes à Alger   Mar 23 Oct - 15:48

Une nuit avec des gendarmes à Alger
Battes de base-ball, kif et pétards

Le crime ne paye pas, diront les uns, mais les délinquants ont fait de la criminalité et de la délinquance leur gagne-pain de prédilection.

Rapts, agressions, vols à l’étalage, commercialisation et consommation de drogues ainsi que trafic de documents officiels sont des délits commis quotidiennement dans la plupart de nos quartiers. Pour lutter contre ce phénomène qui préoccupe et la population locale et les forces de l’ordre, le groupement de Gendarmerie nationale de la wilaya d’Alger, en sus de ses missions quotidiennes, planifie des descentes nocturnes dans plusieurs localités de l’Algérois. Une opération inopinée de lutte contre la criminalité et la délinquance sous toutes ses formes a été déclenchée, jeudi dernier, dans plusieurs circonscriptions administratives. Premier point de notre escale nocturne, le commandant de la compagnie de Chéraga attestera que la descente effectuée par ses éléments, à 13 h, à Bouchaoui, à Baïnem et dans plusieurs autres localités s’est soldée par l’arrestation de quatre ressortissants africains pour des délits de falsification de cartes consulaires et de faux passeports. D’autres délinquants nationaux ont été, eux aussi, arrêtés en détention de couteaux à cran d’arrêt, de battes de base-ball, de bombes lacrymogènes ou encore d’un appareil électrique de paralysie (électrochoc). Cet appareil est vendu sous le manteau, selon des sources, dans les différents marchés informels de la capitale à raison de 10 000 à 15 000 DA l’unité. A la brigade de Ouled Ferrah, à Cherarba, deuxième point de notre escale, les éléments de la compagnie de Baraki étaient déjà sur le qui-vive. Il était 20h30 passées. Un plan d’action a été concocté et les gendarmes munis d’un chien renifleur ont pris le chemin du carrefour de Cherarba. A peine arrivés sur les lieux, que deux vendeurs de kif, connus des services de sécurité, furent appréhendés. L’un d’eux ayant aperçu les tuniques vertes s’empressa de jeter la marchandise qu’il avait dans les mains. Mais les gendarmes récupèrent les huit morceaux de kif traité et embarquent les deux jeunes hommes sur-le-champ devant le regard médusé des habitants et des jeunes écoliers toujours dehors en dépit de cette heure avancée de la nuit. Le frère d’un des embarqués voulant résister a été lui aussi chargé dans une Toyota. « Cet endroit est un point réputé pour la commercialisation et la vente de la drogue. » Entre contrôles, recherches et explications, les gendarmes, se fiant à leur expérience et leur professionnalisme, repèrent rapidement les individus suspects. Des fouilles inopinées ont été effectuées au rond-point les Cinq- Doigts. C’est ainsi que l’étalage d’un vendeur de cigarettes, des véhicules de passage ou encore des individus adossés au mur, sont passés au peigne fin avec le concours du chien renifleur, détecteur de drogue. Arrivé au PC de la compagnie de Dar El Beïda, six ressortissants africains, arrêtés dans un appartement au quartier Bateau Cassé, étaient en possession de faux passeports. Fabrice, âgé de 19 ans, de nationalité camerounaise, footballeur professionnel, selon ses dires, affirmera qu’il était en « contact avancé » avec un club de football de la nationale une afin de porter ses couleurs. « Je suis arrivé en retard par rapport à la période du mercato, mais je ne désespère pas de jouer en Algérie. J’ai joué avec l’équipe nationale du Cameroun des moins de 17 ans. » Bilan de ces différentes opérations, qui ont nécessité pas moins de 700 gendarmes et 14 groupes cynophiles : 1490 personnes ont été interpellées alors que 27 autres, dont 14 de diverses nationalités sont gardées à vue. 1402 personnes ont été par la suite libérées. Quant aux saisies, il s’agit de 18 morceaux de kif traité, 2911 pétards, 24 poignards, 1 sabre, 6 bombes lacrymogènes, 3 battes de base-ball, 2102 CD, 2 DVD, 718 cassettes audio, 6000 sachets de chique et 1400 kg de viande blanche. Les infractions relevées sont liées à l’immigration clandestine, le faux et usage de faux, la détention de produits pyrotechniques, les mandats de justice, le port d’arme blanche, le défaut de facture, le défaut d’autorisation de transport de produits alimentaires ainsi que le piratage de CD et de DVD et le transport de volaille non vidée.

Nadir Kerri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://safa.superforum.fr
 
Une nuit avec des gendarmes à Alger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» première nuit avec appareil ppc
» bonne et sainte nuit avec Marie pour Jésus
» table de chevet faite avec de la récup'
» Délestage jour/nuit monophasé sur triphasé.
» Reste avec moi Seigneur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Guelmois Anti Toxicomanie :: RUBRIQUES :: MEDIAS ET TOXICOMANIE :: El Watan 2006 :: MARS 2006-
Sauter vers: